Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Fénelon Vaujours

TP de gestion écologique dans un parc urbain de Seine Saint Denis

C’est avec un temps franchement maussade et pluvieux que nos élèves de 1ère STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant)et de 1ère professionnelle GMNF (Gestion des Milieux Naturels et de la Faune) du Lycée du Paysage et de l’Environnement FENELON (93) se sont rendus au Parc de la Fosse Maussoin à Clichy-sous-bois (93) encadrés par 3 de leurs enseignants pour réaliser un TP commandité par le technicien en charge de ce parc : Michael Duclos.

Ce parc forestier correspondant à un vestige de l’ancienne forêt de Bondy est aménagé à proximité d’une ancienne carrière de gypse dans un environnement urbain dense. Ce site fait l’objet d’un inventaire ZNIEFF et d’un classement Natura 2000.

Le but de ce TP était de procéder à l’éradication de deux espèces exogènes repérées dans le sous-bois : le laurier palme (Prunus laurocerasus) et le laurier noble (Laurus nobilis). Pour ce travail, les élèves se sont repartis dans le parc par petits groupes afin de trouver les pieds de Laurier. Une fois les lauriers déterminés, les élèves se sont afférés à tailler dans un premier temps le pied du Laurier à sa base puis à l’aide d’outils tels que bêches et piémontoires ils ont dessouché l’ensemble. La totalité des pieds arrachés sera ensuite broyés par une entreprise privée qui travaille pour le département.

Ce travail, certes fastidieux surtout par de telles conditions climatiques, est cependant nécessaire pour permettre la pérennité des espèces autochtones présentes dans le parc et leur permettre de se développer de façon optimale mais également pour limiter au maximum voir stopper la prolifération d’espèces invasives qui n’ont pas leur place dans les sous-bois de chênes.

Un grand bravo aux élèves de 1ère STAV et de 1ère bac pro GMNF pour leur bonne humeur et leur implication à la tâche, et pour le fait de na pas avoir rechigné, malgré la pluie , à œuvrer pour la pérennité des écosystèmes de Seine-Saint-Denis.

Merci à Michael Duclos et son service pour leur confiance et pour nous permettre d’apporter notre participation dans le maintien d’une biodiversité autochtone des parcs départementaux de Seine-Saint-Denis.

 

Mme Lauvernet – M. Piccioli – M. Rafenberg

Navigation