Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Fénelon Vaujours

Les élèves du 93 à l'étude du plus grand estuaire d'Europe

 

Mardi 17 mai 2016, 15h33, les élèves de seconde générale et technologique (avec option E.A.T.D.D.) du lycée du paysage et de l’environnement Fénelon (Vaujours-93) descendent du train en gare terminus de Royan (17), pour un séjour de 4 jours.

Installés au centre d’hébergement Fol23 (http://www.fol-23.fr/fr/centre-de-vacances-louis-gaston-roussillat-a-saint-palais-sur-mer-75.htm) situé à Saint Palais sur Mer (17) le groupe a suivi un programme de visites guidées alternées par des séances de cours.

Photo J.P Boulesteix Photographie : J.P. Boulesteix

 Parc d’animation et de protection de la nature, en particulier la gestion de la Faune et de la Flore qui bordent  l’embouchure du plus grand estuaire d’Europe : la Gironde. « Pôle-Nature »est un label du Conseil Général de la  Charente-Maritime. Il est attribué à des sites naturels protégés qui ont des qualités faunistiques, floristiques et  paysagères remarquables. Au nombre de 14, les Pôles-Nature s’engagent à protéger leur espace naturel et sensibiliser  les visiteurs à la pro- tection et à la richesse de leur patrimoine. L’animation des sites est assurée par du personnel  qualifié. http ://www.poles-nature.fr/

 

 Le programme s’enchaine sur les cours de sciences portant sur le thème de l’Univers en sciences  physiques. De  premières séances débutent sur la séquence sur la gravitation universelle et ses  applications : la formation de la Terre  et sa collision avec Theia pour former la Lune, notre unique  satellite artificielle en partie responsable de l’apparition  de la vie sur Terre, des saisons, et des  marées.

 S’enchaine une visite guidée par des bénévoles de l’association de protection du cordon dunaire qui  fait face au plus  vieux phare d’Europe : le phare de Cordouan. Une côte à la fois sauvage et  apprivoisée par l’homme, qui ce cesse de  reculer (jusqu’à 20 mètres par an). Explications très riches  et partagées entre les enjeux écologiques et économiques  du territoire.

 

 Enfin, le séjour s’est terminé par la visite incontournable du zoo de La Palmyre où de nombreuses naissances ont lieu  chaque année.

                                                   Jeune zèbre né en mars 2016

Navigation