Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Fénelon Vaujours

Journée "ANIMATH" : filles et Maths, une équation lumineuse

Animath. Journée filles et Maths, une équation lumineuse

Filles et Maths, une équation lumineuse

« La désaffection des jeunes pour les filières scientifiques est générale et, me semble-t-il, indépendante du genre. Néanmoins il est clair que les filles, même si elles représentent la moitié des lycéens en filière scientifique, choisissent moins (à part pour les professions de santé) que les garçons ces filières-là (c'est particulièrement vrai pour les classes préparatoires). Je ne sais pas quelles en sont toutes les raisons mais les stéréotypes liés au genre véhiculés par notre société jouent sûrement un rôle très important.  Qui n'a pas entendu que les filles n'étaient pas douées en géométrie dans l'espace, ou pour les métiers techniques ? Que les filles étaient plus "émotives", "appliquées", "sérieuses" et les garçons "inventifs", "curieux", "dynamiques" ? Qui n'a pas ouvert un magazine de jouets pour enfants : aux filles les poupées et aux garçons les lego. Inversement il y a aussi des métiers dits "féminins" où la proportion d'hommes reste très faible. Je trouve dommage que ces stéréotypes liés au genre influencent à ce point nos choix».  Céline GRANDMONT, Directrice du Centre de recherche informatique et mathématiques appliquées à l'INRIA.

Un accueil chaleureux : Après avoir dégusté boissons chaudes et petites viennoiseries dans un amphi de l’Institut Galilée situé sur le campus de Villetaneuse, nous avons écouté une  « Promenade Mathématiques » présentée par Céline GRANDMONT, directrice du centre de  recherche informatique et mathématiques appliquées à l’INRIA. L’exposé portait sur « modélisation mathématiques et simulation numérique du système respiratoire ». Malgré les efforts de notre interlocutrice et l’intérêt du sujet, nos élèves ont été vite dépassées par toutes ces grandes équations et formules compliquées qui apparaissaient sous leurs yeux. Mais ce n’est pas grave, l’objectif est atteint : savoir que les Mathématiques ouvrent les portes à de nombreux domaines, même celui de comprendre la respiration afin de soigner l’asthme ou l’emphysème. 

Puis nos élèves ont eu la possibilité à partir d’images et de vidéos représentant des métiers, de soulever les stéréotypes véhiculés par notre société. Après la pause-déjeuner au resto U, les filles ont échangé avec des femmes scientifiques. Moments brefs avec chacune mais riches qui leur ont permis d’apprécier la passion de ces femmes pour leur métier, d’envisager l’accessibilité de postes qui ne sont pas réservés qu’aux hommes et que ces femmes concilient carrière scientifique et vie de famille.

La journée s’est terminée par une pièce de théâtre intitulée « Dérivée », drôle et intéractive qui a donné l’occasion à nos élèves-filles de s’exprimer et de mettre en pratique les valeurs qui leur ont été transmises tout au long de cette journée.

                                                                                                 

Noémie Crémoux - Mariana Aboudou - Ripandeep Singh - Justine Herchel - Loréna Etienne - Juliana Azza - Chloé Siravo - Amélie Tholmer - Marina Steneck - Meggie Coelhe - Marthe Azzi - Elena Rabibrotonic - Sophie Hong - Emilie Lemesle

 

Plus d'informations vers le site dédié ici

 

Mme Fleury & Mme HIFRI.