Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Fénelon Vaujours

Nouvelle traduction du "Notre Père"

Nouvelle traduction du "Notre Père"

 

Le « Notre Père », prière qui vient de l’Evangile selon Saint Matthieu est modifié. « Ne nous soumet pas à la tentation » devient « ne nous laisse pas entrer en tentation » La traduction du grec en français n’est pas facile à réaliser.

Dans la formule « Ne nous soumet pas à la tentation » qui est en usage depuis 1966, beaucoup comprennent que Dieu pourrait nous soumettre à la tentation, nous éprouver en nous sollicitant au mal.

Le sens de la foi leur indique que ce ne peut pas être le sens de cette sixième demande.

Ainsi dans la lettre de Saint Jacques, il est dit clairement : « Dans l’épreuve de la tentation, que personne ne dise : Ma tentation vient de Dieu », Dieu en effet, ne peut être tenté de faire le mal, et lui-même ne tente personne. D’où la demande réitérée d’une traduction qui, tout en respectant le sens du texte original, n’induise pas une fausse compréhension chez les fidèles.

Cette nouvelle traduction du "Notre Père" devient officielle le Dimanche 3 décembre 2017;

A Fénelon, nous avions déjà anticipé et adopté ce changement depuis 2 ans.